Rechercher
  • ass-za

Match aux sommets



Le 6 novembre, le pôle théâtre de l’association, Art’Scénik, organisait son second match d’improvisation de la saison. L’équipe des Impro’Pulsions de GEM faisait ainsi face aux INProx, l’équipe d’improvisation de l’école d’ingénieur de l’INP Grenoble, qu’elle avait déjà affronté quelques semaines auparavant lors d’un premier match.


L’improvisation est un spectacle vivant très proche du théâtre classique. Il s’en distingue néanmoins par deux grands principes : d’une part, comme son nom l’indique, il n’y aucune préparation de texte. C’est-à-dire que le public propose des thèmes de sketchs tirés au sort et imposés aux acteurs, qui doivent alors créer une histoire de quelques minutes sans aucune anticipation possible. D’autre part, l’improvisation consiste généralement en un affrontement entre deux équipes, un véritable match : chaque sketch fait intervenir des acteurs des deux équipes et, à la fin de celui-ci, le public attribue un point à une des deux ; le match est donc remporté par une équipe quand elle totalise plus de points que sa concurrente à la fin de la soirée. Un arbitre - cravate noire et chemise blanche immaculée de circonstance - intervient à différents moments du match : il est chargé à la fois de tirer au sort les thèmes des sketchs en début de soirée, de recadrer les acteurs en cas de dépassement des règles, ou encore de définir la fin du sketch.


La soirée était organisée au bar A l’Envers, rue d’Alembert à Grenoble, qui a été privatisé pour l’occasion afin de faire pleinement bénéficier les spectateurs de son cadre agréable et de la salle modulable disponible.“C’était le premier match d’improvisation dans ce lieu et c’était parfait, l’ambiance était cosy mais chaleureuse” raconte Romain, responsable de l’impro à Art’Scénik. En effet, le match était organisé dans une pièce dédiée, les acteurs profitant d’un bon éclairage et d’une estrade tandis que les spectateurs avaient suffisamment de place pour s’installer confortablement et soutenir bruyamment leur équipe préférée dans la clameur et les rires. Le match était divisé en deux mi-temps entrecoupées par un entracte, afin de laisser aux spectateurs le temps de discuter et de commander une boisson au comptoir s’ils le souhaitaient, mais aussi à l’équipe de GEM de “faire tourner l’effectif” en permettant un “changement de joueur alors que l’équipe de l’INP menait”.


Finalement, ils ont réussi à remporter la rencontre, avec un score serré au point que l’arbitre a même cru à une égalité dans un premier temps. “Le match était vraiment intéressant, on a joué contre une grosse équipe, très bien entraînée et avec beaucoup d’expérience en impro. On espère rapidement les revoir pour un prochain match !” conclut Romain.

3 vues

©2020 by Zone Art